Pensée by Albert Meige

norway - 05.jpg

La disparition

Était-ce le soleil de minuit ?
Était-ce la privation de sommeil ?
Était-ce l’effort continue dont l’esprit ne parvient pas à envisager la fin ?
Le temps n’existe plus.

Pensée by Albert Meige

explorations (2018) - 38.jpg

Rassuré

Je suis rassuré.
Même si elles le montrent différemment.
Même si elles ne le montre plus.
Elles continueront de m’aimer.
De réaliser qu’elles m’aime.
J’espère.
Car je les aime.
Parce qu’ils m’ont aimé.

Pensée by Albert Meige

explorations (2017) - 09.jpg

Tu n’existes pas

Tu as ta perception de toi.
Et j’ai ma perception de toi.
Tu n’es pas toi.
Tu n’existes pas.

Pensée by Albert Meige

I miss you - 04.jpg

Se téléporter, c’est mourrir

Partir c’est mourir un peu.
Se téléporter, c’est mourir beaucoup.

Pensée by Albert Meige

traverser la rivière - 25.jpg

Je ne réponds plus au téléphone

On ne répond plus au téléphone.
Les enfants ne courent plus répondre au téléphone.
Je réponds à quelqu’un.
Tu réponds à quelqu’un d’autre.
Elle envoie un Snap.

Pensée by Albert Meige

explorations (2018) - 20.jpg

Mémoire

La mémoire, ce sont des feuilles qui sédimentent.
Vertes, le présent.
Brunes, le passé... composé.
Terre, le passé... décomposé.

Pensée by Albert Meige

tronches (2018) - 31.jpg

Je suis car je me transforme

Je suis car je me souviens.
Je me souviens car je me transforme.
Je suis car je me transforme.

Pensée by Albert Meige

delhi (2017) - 10.jpg

Interfaces neuronales

Nous vivons ce que les cellules ont vécu en passant de colonies à organismes.
Nous y perdrons notre identité.
Pour le meilleur…
Ou pour le pire.
Ha ha ha.

Pensée by Albert Meige

explorations (2018) - 45.jpg

Vivre, c’est mourir

Appendre, c’est casser l’ADN.
Le réparer aussi.
Apprendre, c’est mourir.
Vivre, c’est mourir.

Pensée by Albert Meige

norway - 14.jpg

Je ne mangerai plus de framboises en hiver

L’économie moderne est un esclavage complexe.

Pour que je puisse manger des framboises en hiver, des enfants courent.

Pensée by Albert Meige

Copie de Triomphe (2010)

Accélération

La perception du temps n'est elle que le reflet de notre mémoire pointilliste ?

Enfants, mémoire dense de nouvelles expériences.

Horloge rapide. Temps lent.

Adulte, mémoire éparse de nouvelles expériences.

Horloge lente. Temps rapide.